Nuvola apps important.png Attention, suite à un changement de machine virtuelle, la plupart des serveurs d'exploration sont provisoirement inaccessibles.

-

Grippe aviaire et transmission chez l'homme (2006) Delvallée

De Wicri Santé

Actualités sur la grippe aviaire et sa transmission chez l’homme


 
 

Titre
Actualités sur la grippe aviaire et sa transmission chez l’homme
Auteur
Thérèse Delvallée (INIST)
Date
2006
En ligne
sur HAL

Cette page introduit un rapport documentaire réalisé par le service veille de l'INIST en 2006.

Delvallée page 2.png
Résumé 
Depuis début janvier 2004, les médias relatent largement les épidémies de grippe aviaire dans les élevages de volaille du sud-est asiatique, leur progression et l’apparition de cas graves ou mortels de transmission de la maladie à l’homme. Les maladies infectieuses sont la seconde cause de mortalité humaine dans le monde. Pour répondre aux nouvelles infections émergentes, il est indispensable de comprendre les interactions entre les pathogènes responsables et leurs hôtes, sachant que 75% des maladies infectieuses émergentes sont des zoonoses, c'est-à-dire qu’elles sont adaptées à l’origine chez l’animal. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé un message très alarmant pour la santé humaine au niveau planétaire. Les connaissances actuelles sur les virus influenza A sont à même de faire prendre la mesure d’une éventuelle pandémie de grippe chez l’homme, c’est à dire l’émergence et la dissémination mondiale d’un nouveau virus influenza pour lequel l’homme ne dispose d’aucune protection immunitaire et thérapeutique.

Avant-propos

Cette section est issue de la rédaction Wicri/Santé. Cette page wiki est un point d'entrée pour un document numérique qui reprend un rapport conçu et rédigé par Thérèse Delvalléé à une époque où l'hypertexte, avant la démonstration Wikipédia, était encore balbutiant.

Sur Wicri/Santé, nous reprenons le texte de Thérèse Delvallée dans son intégralité, en essayant de l'enrichir par des annotations sémantiques.

Merci au lecteur de réaliser que les moyens de cette entreprise sont limités (quelques jours) et qu'il ne s'agit que d'une démonstration de faisabilité.

Jacques Ducloy (discussion) 8 avril 2020 à 20:38 (CEST)

Introduction

Depuis début janvier 2004, les médias relatent largement les épidémies de grippe aviaire dans les élevages de volaille du sud-est asiatique, leur progression et l’apparition de cas graves ou mortels de transmission de la maladie à l’homme.

Les maladies infectieuses sont la seconde cause de mortalité humaine dans le monde. Pour répondre aux nouvelles infections émergentes, il est indispensable de comprendre les interactions entre les pathogènes responsables et leurs hôtes, sachant que 75% des maladies infectieuses émergentes sont des zoonoses, c'est-à-dire qu’elles sont adaptées à l’origine chez l’animal.

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé un message très alarmant pour la santé humaine au niveau planétaire. Les connaissances actuelles sur les virus influenza A sont à même de faire prendre la mesure d’une éventuelle pandémie de grippe chez l’homme, c’est à dire l’émergence et la dissémination mondiale d’un nouveau virus influenza pour lequel l’homme ne dispose d’aucune protection immunitaire et thérapeutique.

Caractéristiques des virus influenza

Ce chapitre est exprimé dans un espace particulier du wiki :

Pour accéder directement aux sections de ce chapitre :

Epidémiologie des virus influenza de type A

Ce chapitre est exprimé dans un espace particulier du wiki :

Pour accéder directement aux sections de ce chapitre :

Grippe humaine d'origine aviaire

Ce chapitre est exprimé dans un espace particulier du wiki :

Pour accéder directement aux sections de ce chapitre :

Conclusion

La crainte d’une pandémie
(Claas, Van et al. 2000 [45])

Le 20e siècle a connu trois pandémies de grippe humaine, la dernière remonte à 1968. Le plus grand intervalle observé entre deux pandémies est de 39 ans. En raison des caractéristiques virologiques des virus influenza A (glissement et dérive antigéniques), les experts s’attendent donc à l’apparition d’un virus à potentiel pandémique (Taubenberger, Reid et al. 1997 [189]) (Gibbs, Armstrong et al. 2001 [73]) (Hannoun 2001 [78]) (Kawaoka, Krauss et al. 1989 [102]).

Les pandémies sont en relation avec l’émergence d’un nouveau sous-type viral, pour lequel l’homme ne dispose d’aucune immunité protectrice. Par un mécanisme de réassortiment génétique, les gènes de l’hémagglutinine s’échangent entre différents virus, avec ou non une modification au niveau de la neuraminidase. La co-infection de l’homme par des virus grippaux d’origine aviaire et humaine, la transmission de virus réassortis à partir du porc, qui héberge à la fois des virus d’origine aviaire et humaine sont d’importants facteurs de risque.

La situation suscite de vives inquiétudes en raison :

  • de la nature hautement pathogène du virus A (H5N1) isolé ;
  • de l’ampleur des épizooties dans les pays atteints ;
  • du nombre de pays concernés ;
  • de la vitesse de propagation dans le sud-est asiatique ;
  • du fait que des pays, jusque-là indemnes de grippe aviaire soient concernés ;
  • du nombre de cas humains et du taux de mortalité élevé ;
  • de l’expansion géographique récente du virus A (H5N1) au continent européen et africain.

L’OMS a lancé dès le début des épizooties dans le sud-est asiatique, des programmes de recherche et mis à disposition des souches mères pour l’élaboration rapide d’un vaccin contre la souche A (H5N1) du virus influenza (Li, Perdue et al.2002 [115]).

Références bibliographiques de la conclusion

[45] Claas ECJ, Van RK and Pensaert M (2000). "Pandemic influenza is a zoonosis, as it requires introduction of avian-like gene segments in the human population." Veterinary microbiology  : (Amsterdam) 74 (1-2) : 133-139.

[73] Gibbs MJ, Armstrong JS and Gibbs AJ (2001). "Recombination in the hemagglutinin gene of the 1918 "spanish flu"." Science  : (Washington, D.C.)293(5536) : 1842-1845.

[78] Hannoun C (2001). "Sur la piste du virus de la grippe espagnole (1918-1919). (On the trail of Spanish influenza virus)." Virologie  : (Montrouge)5(1) : 45-52.

[102] Kawaoka Y, Krauss S and Webster RG (1989). "Avian-to-human transmission of the PB1 gene of influenza A viruses in the 1957 and 1968 pandemics." Journal of Virology63(11) : 4603-4608.

[115] Li S, Perdue ML, Patzer E, Brown F and Gust I (2002). "Seed viruses containing novel avian HA and NA antigens for prevention against potential influenza pandemic." Developments in biologicals110 : 135-141.

[189] Taubenberger JK, Reid AH, Krafft AE, Bijwaard KE and Fanning TG (1997). "Initial genetic characterization of the 1918 "Spanish" influenza virus." Science  : (Washington, D.C.)275(5307) : 1793-1796

Documentation

Voir Grippe aviaire et transmission chez l'homme (2006) Delvallée/Documentation


Voir aussi